Interview Kellan et Ashley

RTE a interviewé Kellan Lutz et Ashley Greene à l'occasion de la sortie du DVD en Irlande :

Comment vous êtes-vous sentis quand vous avez découvert que vous aviez été retenus pour Twilight ?
Ashley : Un peu sous le choc. On ne sait pas vraiment comment le ressentir. Je pense qu'à chaque fois que mon agent ou mes managers me l'ont dit, j'étais du genre : "vraiment ? Vous plaisantez ? Vraiment ?!" Et ensuite c'était une chose entièrement pleine d'émotions. Il y avait des pleurs, puis des "pourquoi je pleure ? Je suis supposée être heureuse !" Et ensuite j'ai bien sûr appelé toutes les personnes que je connaissais.
Kellan : J'ai toujours voulu jouer un vampire et avoir ma très bonne amie Ashley de retenue pour le rôle d'Alice, c'était étonnant. C'est amusant de travailler avec vos amis, parce qu'alors on n'a pas l'impression de travailler, on arrive juste juste pour traîner ensemble, se faire des souvenirs et bien s'amuser. Vous savez, j'étais un peu déçu que nous n'aillons pas de canines, mais le maquillage blanc intégral a compensé cela, oui !

Avez-vous été étonnés par le succès de Twilight ?
Ashley : Nous avons vraiment été surpris. Je veux dire que nous savions, parce qu'il y avait un livre, qu'il y aurait une sorte d'attente, mais quand nous avons fini de tourner et que l'attente a suivi, nous nous sommes rendus compte que c'était une affaire plus énorme. Est alors arrivé le week-end de sortie [dans les salles américaines] où nous avons remboursé dès la première nuit d'exploitation [le budget du film].
Kellan : De mon côté, je ne savais pas que Twilight était une série de livres avant d'y être impliqué... Je sais, "booouuu" à moi ! J'ai apparemment besoin de lire plus ! Mais Ashley a amené les livres dans ma chambre d'hôtel et m'a dit "hé, as-tu lu les livres ?" Et je lui ai ris au nez, alors qu'elle avait tous les exemplaires pour moi. Donc je les ai lus aussi vite que je pouvais. J'ai adoré la saga et j'ai enfin compris pourquoi les fans, vous savez, on suivit le film de si près.

Qu'est-ce que le succès du film a changé dans votre vie ?
Ashley : Je pense qu'il a changé chaque aspect de ma vie, sauf mes amis. Mes amis me traitent toujours la même façon, ce qui est très agréable. Ma maman et mon papa me font toujours faire la cuisine ! Mais c'est tout le reste, c'est étonnant de voir ce qu'il s'est passé pour moi, ma carrière et ma vie, et tout ça en une seule année. Il y a des portes qui n'ont jamais été ouvertes et qui s'ouvrent. Et j'ai l'opportunité de travailler sur des films.
Kellan : Je suis du Mid-West, j'ai donc vécu dans beaucoup de petites villes où il n'y avait pas beaucoup de gens. Dans l'Iowa, mes grands-parents ressemblent au Roi et à la Reine, parce qu'ils ont un petit-fils qui est dans Twilight et qui connaît les acteurs de Twilight. Donc chaque jour ils ont des gens qui frappent à leur porte pour demander des autographes ou s'ils peuvent m'envoyer des choses à signer. Ils sont tellement populaires, c'est génial d'avoir des appels téléphoniques de leur part disant "tu nous rends si fiers!" (c'était mon grand-père). Mais oui, ça m'a définitivement ouvert des portes.

Beaucoup de gens se posent des questions à propos des auditions. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce qui s'est passé pour Twilight ?
Ashley : C'est un long processus - je pense avoir auditionné 5 fois. A l'origine, j'ai commencé à auditionner pour le rôle de Bella et je suis revenue plusieurs fois pour cela. J'ai vu Catherine Hardwicke et elle m'a finalement dit : "non, tu ne correspond pas à Bella". Et Kristen a décroché le rôle. J'étais triste, c'est un des projets que je voulais vraiment décrocher, particulièrement après la lecture des livres et après être devenue une fan. Puis j'ai reçu un appel disant je devais revenir aux auditions pour le rôle d'Alice. Mes manager et agent m'ont appelé 4 fois, je n'ai pas compris ce qu'il se passait et puis j'ai décroché mon téléphone et ils ont dit "oh désolé, tu vas devoir te couper les cheveux". J'ai répondu
"quoi ?" et eux "tu as obtenu le rôle !"
Kellan : Elle fait une super Alice finalement, non ?! J'ai travaillé sur un projet en Afrique pendant 7 mois et quand je suis revenu, j'ai dit à mes agents que je voulais faire une pause. J'ai lu Twilight, je l'ai adoré, mais un acteur avait déjà été sélectionné pour le rôle d'Emmett donc il n'y avait plus vraiment de rôle important. Ils voulaient que j'aille au casting pour Edward, mais je savais que je ne suis pas Edward ! Donc j'ai décidé de retourner chez moi. [...] Et puis j'ai reçu un appel disant que le gars qui devait jouer Emmett n'avait pas été gardé et qu'ils relançaient les auditions ! J'ai pensé "je veux jouer Emmett". J'ai donc pris un avion pour Los Angeles et passé l'audition. Ils m'ont appelé une nuit pour me demander si je pouvais prendre un avion pour l'Oregon afin de rejoindre Ashley et le reste de l'équipe qui s'entraînaient pour la scène de la partie de baseball. J'ai répondu "oui" et je suis parti là-bas.

Si vous pouviez choisir n'importe qui dans le monde pour être votre Bella ou Edward, qui serait-ce et pourquoi ?
Kellan : Les dames d'abord ! (quelle galanterie ce Kellan Rigolant !)
Ashley : Hmm....
Kellan : Soit honnête !
Ashley : Évidemment ! Ok, oui, je choisirais Kellan ! Kellan, tu ne sais pas cela à propos de moi mais je suis désespérément, irrémédiablement amoureuse de toi !
Kellan : Et bien un autre secret pour toi Ashley... Je te laisserai être ma Bella !

Source

Suite de l'interview :

Beaucoup d'enfants ont des modèles dans leur vie, qui les inspirent, quels étaient vos propres modèles, et pourquoi?

Kellan: "Mon père à toujours été mon modèle dans la vie. Mes parents se sont séparés quand j'étais jeune, donc je n'ais pas vraiment pu voir mon père assez, et c'est l'une des choses qui arrive quand tu vis avec des garçons, et que tu as des frères ainés, qui te charient, se moquent de toi et t'appellent 'baby, baby, baby', de ce fait je devenais fou, et commençais à envoyer les coups de poings

Mon père, quand je lui rendai visite, n'a jamais élevé une seule fois la voix sur moi, ma mère c'était l'opposé, je l'aime à en mourir, mais c'est la seule façon de faire avec les garçons, quand vous en avez six dans la maison, 'assieds-toi, mange ton assiette'... Après le divorce, mon père à déménagé à Los Angeles avec rien (...) et il a entièrement contruit ce qu'il est aujourd'hui. (...) je prends toujours exemple sur lui, c'est le meilleur père.Je peux le dire"

Ashley: (...)"Il y a beaucoup de gens que j'admire dans le travail, pour plusieurs raisons, mais en ce qui concerne mes modèles, définitivement: mes parents. Ils sont incroyables, et ils sont toujours ensemble, être où je suis maintenant, c'est juste fou de penser à ça, au départ nous étions très pauvre,(...). J'ai vécue une enfance heureuse, et mes parents ont fait un tel travail pour m'élever mon frère et moi, vous savez ,en nous apprenant à apprécier les choses que nous donne la vie, et ils nous ont dit à maintes reprises que leur but était de faire que nos vies soit juste un peu mieux que la leur. Je pense que c'est une très belle façon d'élever ces enfants.

J'ai cette relation avec eux que certaines personnes trouvent folles, j'appelle ma maman 3 fois par jours, ma mère et mon père s'assurent toujours de me dire qu'ils m'aiment, à la fin de la journée.(...) Ils me soutiennent, ils on payés ma location pour un an, c'est de la folie, totalement ma faute."


La gloire c'est très dure, spécialement à cause des paparazzi et de la publicité qui va avec, qu'est-ce qui vous pousse à continuer, et à rester positif

Ashley: "Le facteur qui m'inspire, c'est que j'aime ce que je fais, et également car j'aime donner aux gens une image positive. c'est juste un travail très fun. Ce qui est incroyable, vous savez, je travail et je fais ce que j'aime et tout ça c'est juste quelque chose qui en fait partie, et tu peux choisir de le gérer... ou tu peux choisir de juste l'accepter, c'est une partie de la vie et ça bouge, car honnêtement, si tu ne sors pas en nightclub, tu ne seras pas vraiment harcelé par les paparazzi. Je veux dire, ça ne m'est pas arrivé, et si cela arrivait, alors reposez-moi la question dans 10 ans. Par contre dans le cas de Britney spears, Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est écrasant et pas vraiment "facile" de gérer ce qu'ils vivent.

Donc la chose qui m'inspire, c'est juste que j'aime ce que je fais."

Kellan: "Exactement, je veux dire, on aime ce qu'on fait. Pour moi c'est comme une distraction, parce que je n'avais pas le rêve de devenir acteur, donc tout les jours c'est nouveau. J'aime les auditions, je ne vois pas ça comme un travail comme beaucoups d'autres acteurs qui montent à Los Angeles, et ils ont toujours ce rêve d'être célèbre, ils sont déçu après les auditions parce qu'ils n'ont pas décroché un rôle, je pense que c'est quelque chose de terrible. Je veux dire, je pense être chanceux de juste avoir une audition(...)

C'est tellemnt génial. Je veux dire, combien de personnes peuvent dire qu'il peuvent faire ça? Encore une fois c'est une occupation, comme un docteur, ou un professeur, il y a d'autres personne qui feront ça après nous. Vous savez nous ne sommes pas différents de qui que ce soit, nous sommes humains, et pour les paparazzi qui nous suivent, c'est quelque chose de fou, si vous étiez dans cette situation où vous faites la fête, vous quittez le lieu, et ils sont juste là à prendre des photos."

Ashley: "Mais si vous êtes normal et ennuyé, ils ne voudront plus prendre de photos la prochaine fois!"

Kellan: (...) "Au plus tu fais de choses, au plus tu sorts, au plus ils te veulent, je veux dire, avant Twilight, pas un seul ne connaissait mon nom, et j'étais bien avec ça, et rien ne changeai."


A propos du baseball, comme as-tu trouvé le style et la signature d'Alice au baseball?

Ashley: "C'était tout un processus. Il y avait beaucoup de processus dans le film. Je devais m'entrainer avec un professionnel de l'entrainement de baseball pour, je pense, 2 semaines, et c'était ridicule. J'avais beaucoup de travail. Il a n'a pas arrêté de dire ' tu lances comme une fille', et c'est ce que j'étais. Je suis une fille! Je suis une danceuse, pas un joueur de baseball.

Lors de l'audition biensure, quand ils ont voulu savoir si je jouait au baseball, j'ai répondu: 'oui, totalement, prenez-moi, je suis très bonne!'"

 

Les livres ont été critiqués car certains chapitres ont été jugés anti-féministes, et donnant une piètre image pour les jeunes femme. Qu'est ce que vous pensez de ça, et quelles choses positive à votre avis, les lectrices peuvent t'elles prendre des personnages?

Ashley: "Je pense que les gens en retirent ce qu'ils veulent. J'ai lus les livres, et j'aime ces livres, et je sais qu'ils sont beaucoup axés vers le personnage de Bella, et je pense que c'est ridicule (les critiques). Vous savez, la façon dont je la vois, c'est qu'elle est un personnage fort, la façon dont elle prend les choses.. ce n'est pas un personnage idiot. Je ne sais pas comment expliquer ça, je ne suis pas d'accord. Je ne pense pas que Stephenie Meyer a écris ces livres afin de prouver quelque chose, elle a vraiment écris une histoire d'amour, et si vous avez déjà été amoureux, vous faites des choses folles, et ce n'est pas à cause d'autre chose à part le fait que vous ête amoureux. Girl powe!...je vais recevoir des messages haineux maintenant!^^"

Source

Commentaires (1)

1. satsuki d'Ashley Greene France (site web) 05/04/2009

hello j'ai fais une traduction des autres questions de l'interview si ça t'interresse..
A bientot!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site